Dans une société de consommation comme dans laquelle nous sommes, il n’est pas rare de voir des gens qui ne pourraient pas se passer d’une marque de produit particulière. En tant que personne qui veut soit vendre un produit ou en faire promotion vous avez certains niveaux d’engagement vers une marque qui sont à observer chez les acheteurs potentiels ou ceux qui consomment votre marchandise.

Tout d’abord il y a les consommateurs habituels. Ils achètent le produit sur une base régulière, sans faire un grand impact significatif dans un processus de bouche à oreille pour faire connaître votre produit. Ce type de client est en fait le moins payant pour une entreprise « marketingement parlant ». Oui, vous recevez un profit sur la vente mais quand on pense marketing et promotion, vous avez investit un montant d’argent en recherche et développement afin d’acquérir ce client.

En deuxième, vous retrouvez des clients semi-engagé. Eux, ils sont comme les consommateurs habituels mais cependant ceux-ci n’ont pas peur de recommander votre produit à leur entourage par l’entremise de discussions, de rassemblements avec des gens proches d’eux. Dites-vous que ces personnes sont en fait vos mini porte-paroles de votre ou vos produits dans chacun des foyers là où vous avez réussi à franchir la porte d’entrée et surtout que vous avez été capable d’y rester ancré. Vous avez un devoir primordial de considérer ces clients parce qu’ils doivent être environs 40% de votre clientèle fidèle. Le retour sur investissement avec eux est beaucoup plus grand qu’avec la première catégorie de clients ci-haut. Contrairement au type précédent de consommateur, ceux-ci vous font économiser des investissements en recherche et développement de votre stratégie marketing. Ils deviennent en fait des agent de confiance pour votre entreprise. Petite question : Faites-vous confiance à un ami proche de vous ou vous faites plus confiance à une personne dans les infos pub? Voilà le rôle que les personnes semi-engagées jouent avec votre marque et vos produits. Contrairement, à la troisième catégorie de consommateur les semi-engagés ne rayonnent pas directement plus grand que leur entourage et vous verrez pourquoi.

La troisième catégorie de consommateur qui peuvent devenir accroc à votre marque, sont les évangélistes. C’est EUX QUI FAUT TROUVER!!!!! Mon conseil est simple, ces gens qui ont comme rôle personnel et qui crée une passion envers votre produit sont des machines à faire imprimer de l’argent pour vous! Les évangélistes ont un site web, une page Facebook,  un compte Twitter qui parle de votre marque et de vos produits. La publicité gratuite c’est eux qui la font à grand coup de masse! Vous pouvez retirer beaucoup d’informations venant de ces gens, vous devez les considérer et les récompenser pour leurs efforts qui parfois dépassent ceux de votre propre équipe marketing. Certaines compagnies aussi embauchent les évangélistes de la marque pour s’assurer que cette personne qui est un agent de confiance envers monsieur et madame tout le monde reste en fait accroché à leurs produits et continuent à répandre la bonne nouvelle. L’impact d’un évangéliste maintenant avec les réseaux sociaux peut être très significatives dans vos ventes. La communauté à la base font beaucoup plus confiance à une personne physique qui existe qu’a une entreprise. C’est la nature de l’être humain qui est fait ainsi.

Alors, si vous êtes une entreprise sérieuse qui veut utiliser le Web 2.0 à fond et développer une belle et bonne stratégie efficace, recherchez des agents de confiance qui endosseront votre produit et votre marque. Vous avez les outils de recherche au bout de vos doigts donc utilisez-les, n’ayez pas peur de passer des heures et des heures à chercher, vous ne perdez pas votre temps.

Sur ce, bon succès dans votre développement de stratégie marketing web 2.0 🙂