Le sujet du jour que j’ai choisi est la confiance qu’un propriétaire d’une compagnie doit faire place envers ses employés. Si vous en tant que décideur et preneur de risques ne laissez pas une certaine liberté à ceux qui sont le coeur de votre entreprise, vous allez avoir de sérieux problèmes dans votre organisation et ce à très court terme. Laisser une certaine liberté à un employé c’est lui montre clairement que vous lui donnez pleine confiance en ses capacités.

La confiance se gagne et ce n’est pas quelque chose d’acquis. Vous avez un devoir de rendre oui votre client satisfait à un niveau surpassant leurs attentes, mais aussi de penser à vos employés qui eux servent vos clients. Un employé insatisfait de la condition dans laquelle il travaille se reflète directement auprès du service que le client reçoit. Combien de fois vous êtes allé chez Canadian Tire et que vous ne voyez pas de commis sur le plancher parce qu’ils se cachent dans l’entrepôt? Les entreprises de cette taille manque d’encadrement avec leurs employés et ceux qui ont une approche plus familiale ce démarque du reste des franchises croyez-moi.

Tout d’abord, il faut à tout prix laisser l’employé prendre des décisions et l’encadrer dans le processus d’apprentissage dès ses débuts. Tout est une question d’apprentissage dans le monde des ressources humaines parce que oui les RH font parti des bases du business. Il faut que les gens senior de votre entreprise s’impliquent de façon à transmettre leur expérience aux plus jeunes dans la compagnie. Considérez les seniors de votre organisation comme vos représentants et transmettez l’eux vos valeurs, vos désirs et vos objectifs à atteindre.

Pour ce qui est des juniors, je vous conseils de commencer graduellement à léguer certaines décisions, dressez un plan ou un genre de modèle qui vous aidera grandement pour d’autres nouveaux employés que vous allez engager dans le futur. Si vous avez la bonne stratégie, elle vous sera efficace toute la durée que vous aurez votre entreprise.

Ce plan doit commencer avec des prises de décisions mineurs qui n’ont pas un gros impact sur la compagnie. Ces petites décisions feront en sorte d’initier l’employé et vous verrez comment il gère le tout sans briser votre organisation à cause d’une erreur. Plus l’employé se sentira confortable, augmentez le nombre de charge de décisions et discutez-en préférablement avec lui. Planifiez des réunions afin de discuter de son rapport et surtout le faire sur un ton amical. Prendre un employé par surprise n’est jamais bon, il faut l’encadrer. Plus il sera encadré dans un environnement familial, plus il se sentira au coeur d’une organisation qui veut son bien et qui prend à coeur aussi ses clients. Planifiez aussi les décisions qu’un employé peut prendre, ce que je veux dire c’est que vous devez mettre un niveau comme dans jeu vidéo : débutant, intermédiaire, avancé.  De cette manière vous pourrez bien juger à quel niveau se trouve l’employé et vous verrez son cheminement.

Il faut aussi prévoir dans votre plan une procédure en cas d’erreur dans une prise de décision qui a mal tournée. Assignez une personne ressource quand ce n’est pas à vous que l’employé se rapporte à chaque semaine. Cette personne ressource doit avoir les capacités d’aider l’employé dans le processus de décision. Aussi elle doit gérer une crise calmement. Les personnes ressources doivent avoir de l’entregeant et une capacité formidable d’écouter les employés. Investir dans la formation d’un cadre tout comme les autres employés de votre entreprise doit être pris en considération. Vous n’y perdrez rien au change si vous investissez dans vos gens de confiance. Tout le bagage qu’ils auront assimilé dans leurs formations sera utilisé pour votre bien dans l’organisation que vous gérez.

Ce sont des petits trucs en rafale que je vous donne, vous pouvez les utiliser afin des les appliquer dans votre entreprise.

Bon succès!