Vous êtes vous déjà arrêté une seconde pour vous demander si les réseaux sociaux dont vous faites partie quotidiennement influencent vos achats de tous les jours?

Selon une étude sortie ce matin par Emarketer, il semble que oui… Les chiffres sont bien sûre américain(grosse différence avec les québécois) et montre une tendance qui semble très forte. 51% des répondants ont dit être plus porté à acheter si ils sont déjà fan sur Facebook de la compagnie ou du produit en question. En revenge, Twitter fait un tabac aussi avec 67% qui eux n’a pas de suprise car on s’adresse à une clientèle très pointue coté technologique et du côté de l’éducation. Cela en résulte à un pouvoir d’achat plus grand et Twitter s’adresse un peu moins au gand public général comparativement à Facebook.

L’autre question du sondage englobe le côté word of mouth des réseaux sociaux. Est-ce que le mot ce passe vite une fois un nouveau produit mis sur le marché et qu’on le publicise sur les médias sociaux? Encore là Twitter avec ces 140 petits caractères écrase Facebook avec son imposant 79% des gens qui vont recommandé à un ami un produit par Twitter comparativement à 60% chez Facebook.

Cela montre bien la puissance de ces plateformes qui sont en pleines émergences. Surtout pour Twitter car elle est encore un peu underground. Facebook elle, est devenu aussi naturelle que Google. Des fois ce n’est pas très bon de venir quelque chose de naturel… Il faut toujours garder un peu de nouveau pour garder nos gens. Du fait que cela devient naturel dans notre vie de tous les joueurs peuvent certainement affecter nos comportements sur Facebook et la différence entre les deux plateformes dans cette étude peut s’expliquer par cela.

On regarde les status de nos amis et souvent ça s’arrête la, tandis que sur Twitter les compagnies affiche leurs promotions et iuls te les mettent dans la face comme les status. Ils sont plus évident et les actions que vous faisez sur Twitter comme un reply ou un retweet ce fait en quelques secondes et non pas comme sur Facebook. Le fait que Twitter est quasi instantanné leur donne du jus en masse pour remporter cette étude.