Oui je nous souhaite de vivre une faillite collective au Québec. Pourquoi? Laissez moi expliquer d’où je viens et pourquoi je nous souhaite de vivre cette expérience.

Tout jeune, dans ma famille j’ai vécu l’expérience de la faillite de l’entreprise familiale et personnelle de mon père. Mon père est un homme d’affaire fortement respecté dans ma ville natale, et la faillite n’a pas été ce qui a de plus édifiant comme expérience à court terme. Mais il dit avoir apprit dans tout ça qu’a son âge il n’avait pas pris les bonnes décisions versus les conséquences. Sur le coup nous avons honte de faire une faillite, de perdre nos biens, perdre une crédibilité envers nos emprunteurs etc… Notre orgueil est affecté et il est très facile de se laisser emporter dans la situation, mais à long terme on se refait et nous agissons selon notre expérience du passé. Maintenant 20 ans plus tard, mon père est toujours en affaire après avoir attendu 7 longues années pour réouvrir son magasin de plomberie. Il a été travailler pour quelqu’un d’autre à plus petit salaire et je crois qu’il a apprit sur lui-même dans cette expérience. Par ailleurs le fait d’avoir été travailler pour une autre entreprise n’étant pas dans l’administration de celle-ci lui a permit de mieux comprendre les décisions qu’il prenait dans le passé. Tout ça pour dire que mon père est revenu en affaire dix fois plus fort après ces péripéties.

C’est ce que je nous souhaite au Québec car je sens qu’aujourd’hui nous sommes au bord du gouffre. Le gouffre collectif dont nous avons présentement les deux pieds va nous engloutir pour de bon bientôt. Il faudrait que le Québec perde tout pour faire comprendre à toutes les couches de la société que la manière dans laquelle nous vivons présentement est économiquement plus réalisable. Les années 60-70 ont été des années où nous voulions tout le monde égal, pas d’inégalité sociale. Maintenant en 2012, c’est autre chose. L’augmentation du coût de la vie ne permet plus cette façon de vivre en collectivité. Est-ce que nous vivons encore dans les 70? Collectivement oui! La carte de crédit du Québec ne passe plus elle est dans le rouge… Nous avons des déficit et nous comptons sur un chèque d’aide social de quelques milliards venant de l’Alberta pour survivre dans ce système. Dites-vous que ce qui paye présentement les écoles, les hôpitaux etc c’est ce chèque de BS provenant de la sueur d’albertains qui travaillent fièrement. Vous attendez 23-24 heures à l’urgence, vous payez l’électricité beaucoup plus cher que certains endroits aux USA où ils n’ont pas de barrage hydroélectrique. Le plus fâchant de ce système, c’est que c’est vous qui payez le plus d’impôt en Amérique du Nord. Vous payez vos plaques un montant énorme pour rouler en voiture, mais… on se console en attendant 23-24 heures à l’urgence par contre!

Voila je nous souhaite de tout perdre pour mieux rebâtir si on se fit à ma petite histoire de mon père, nous pourrions faire de meilleurs choix pour vivre dans une économie saine. La loi du marché décidera qui offrira les meilleurs services pour notre société. Notre gouvernement n’aurait plus toutes ses tentacules partout dans nos vies. Le principe utilisateur-payeur responsabiliserait les gens et les rendraient fiers de ce qu’ils utilisent. Le système dans lequel nous vivons présentement ne permet pas aux gens vraiment de faire attention aux services car ils sont fournit par l’état. Ils ont aucune responsabilité envers ce service, en étant un utilisateur-payeur, vous avez une attention particulière parce que vous avez payé!

Tout ça pour dire que parfois faut atteindre le fond du baril pour mieux comprendre où nous sommes…